Accueil » Les erreurs à éviter en matière de fissures murales

Les erreurs à éviter en matière de fissures murales

par Bakolie
Les erreurs à éviter en matière de fissures murales

Savez-vous que les fissures murales peuvent avoir des conséquences fatales sur l’ensemble de l’édifice ? Ne pensez surtout pas qu’il s’agit de petites fissures ou de fissures peu profondes et qu’elles ne peuvent pas aller plus loin. En général, ce sont les signes d’un problème au niveau de la construction ou d’un excès d’humidité. Donc, il ne faut pas les prendre à la légère. Voici les principales erreurs à éviter en matière de murs fissurés.

Erreur n°1 : laisser les fissures murales comme telles

Dès que vous remarquez la présence de fissures sur l’un de vos murs, vous devez réagir. N’attendez effectivement pas longtemps pour reboucher les microfissures et les fissures fines. Normalement, vous pouvez les réparer vous-même en utilisant de l’enduit.

Rien ne vous empêche aussi de Contacter IDLA Solutions, le spécialiste en injection et confortement de sol. Cette entreprise peut envoyer des professionnels chez vous pour réparer vos murs fissurés plus efficacement.

Pour avoir un petit aperçu de leur intervention, vous pouvez visualiser la vidéo https://www.youtube.com/watch?v=R-k1nE84RpU. Toutes les étapes à franchir lors du dépannage de murs fissurés sont présentées dans ce court enregistrement.

Erreur n°2 : cacher les fissures murales sous un revêtement

L’idée de dissimuler les fissures murales sous un revêtement n’est pas du tout bonne. Au lieu de traiter la plaie, vous favorisez son infection.

Le fait d’ajouter du papier peint, du carreau ou une peinture murale ne résout effectivement pas le problème. Cela peut même aggraver la situation, puisque le revêtement mural va amplifier la fissuration et entraîner des dégâts plus graves.

Pour ce qu’il en est des murs extérieurs fissurés, ils ne doivent pas être rebouchés tout simplement à l’aide d’un crépi. Une réparation dans les règles de l’art est toujours indispensable pour garantir la sécurité des biens et des occupants.

Erreur n°3 : négliger les causes des fissures murales

Différents facteurs peuvent être à l’origine des fissures murales. Il se peut qu’il s’agisse des conséquences de sols instables, de glissements de terrains ou de malfaçons de construction. Sinon, ce genre de souci peut également subvenir en cas d’infiltrations d’eau.

Autrement dit, il ne faut donc pas négliger les éventuelles causes des fissures murales. Il faut trouver des solutions efficaces pour combattre l’humidité et pour prévenir sa réapparition. Il ne faut pas oublier que même après un colmatage, il est toujours possible que les fissures murales s’empirent. Ce qui va augmenter les travaux ainsi que les dépenses.

Erreur n°4 : reboucher une fissure murale non-assainie

Avant le rebouchage d’une fissure murale, songez toujours à l’assainir, notamment à enlever les résidus qui s’y sont accumulés et à lisser l’ensemble de ses parois. Vous pouvez utiliser un grattoir triangulaire ou d’autres outils pour créer une fissure en forme de V. Ensuite, vous pouvez procéder au colmatage, c’est-à-dire à l’application d’enduit approprié.

Normalement, ces démarches favorisent l’accrochage de la solution sur les fissures murales. Elles garantissent une bonne réparation tout en permettant l’arrêt de la progression des fissures et des lézardes.

Facebook Comments