Accueil » Comment se déroule une opération de stabilisation de sol ?

Comment se déroule une opération de stabilisation de sol ?

par Bakolie
stabilisation de sol

La stabilisation de sol est une opération consistant à rénover l’assise ou encore les fondations d’une maison. Elle devient nécessaire postconstruction en cas de mouvement sismique engendrant la déstabilisation du sol sur lequel repose la fondation. Il n’est pas envisageable en effet d’intervenir autrement, sauf si on envisage la reconstruction.

Par souci de faisabilité de la reconstruction et pour des raisons financières notamment, les professionnels optent souvent pour la stabilisation de sol. Celle-ci permet de renforcer l’assise d’une habitation sans toucher à la structure. Comment se déroulent ces opérations techniques ?

Les préparatifs nécessaires pour une stabilisation de sol

Avant de procéder à la stabilisation, les techniciens de la société en densification de sol par injection de résine se lancent dans un diagnostic approfondi sur le terrain. Ils s’intéresseront à plusieurs facteurs spécifiques, à savoir l’état de la construction et les propriétés sismiques de la zone géographique. Ces données permettront de déterminer les besoins en consolidation du sol et en déduire la densité de la résine à injecter.

Pour prendre ces mesures de référence, les techniciens commencent par évaluer la taille des fissures au niveau de l’habitation. En effet, leur profondeur permet d’estimer la valeur des mouvements sismiques du terrain. Les différents défauts de surface, autres que les fissures, aident également à avoir des données prévisionnelles plus concrètes. Ensuite, les valeurs obtenues seront à confronter aux antécédents sismiques de la zone géographique afin d’anticiper les événements futurs lors de la consolidation.

Comment se déroule la stabilisation du sol ?

Lorsque le besoin en stabilisation de sol est confirmé, les techniciens prépareront les interventions. Ils s’assureront en premier lieu de l’acheminement des matériels nécessaires pour cette opération. Il y aura notamment les dispositifs de forage et d’injection. L’emplacement de ces derniers doit être connu à l’avance afin d’accélérer le chantier. La résine quant à elle sera préparée en laboratoire. Elle sera injectée immédiatement dans la sous-couche du sol une fois sur place.

Il est important de savoir que l’injection est très rapide. C’est le forage qui est l’opération la plus complexe et la plus difficile dans la stabilisation de sol. Il est nécessaire en effet d’atteindre une certaine profondeur avant de pouvoir procéder. Suivant la dureté du sol et les conditions climatiques, cette opération peut prendre plusieurs jours. De plus, il faut effectuer des forages dans le sens latéral.

Comment se porte le sol après stabilisation ?

Lorsque les dosages établis lors des études préalables sont respectés à l’exécution du chantier, la stabilisation sera très efficace. Cependant, il y aura encore des suivis assurés par les techniciens après l’injection. Ce sont les événements futurs qui jugeront de la performance de la stabilisation de sol. Un suivi sera ainsi établi pour mesurer les mouvements sismiques.

Pour ne pas fausser les données, pour information, il faut colmater toutes les fissures ainsi que les défauts de planéité constatés. Afin de détecter d’éventuelles nouvelles apparitions de ces défauts de structure, les techniciens se chargeront de faire des descentes régulières. Des relevés sismiques périodiques sont également effectués.

Facebook Comments

Articles liés